Bilan 2023

05-01-2024

J’ignore si tous mes confrères et consœurs indépendantes font pareil, mais en tant qu’entrepreneur, je construis les choses doucement, en fonction de ma double contrainte « cadre temps / cadre argent ». En conséquence, même si je me fixe un cap, les événements n’apparaissant jamais de façon spectaculaire et il est difficile de les voir survenir. Pas le temps de s’arrêter, il y a toujours de nouvelles briques à ajouter à notre construction ; comme le disait Audiard : « Un intellectuel assis va moins loin qu’un con qui marche », alors je marche.

Dans un récent billet, le camarade Zwindler conseillait de se vanter de l’année écoulée, ou tout du moins d’apprendre à être fier du travail accompli. Pour cette seconde raison mais aussi pour prendre un peu de hauteur, voici donc une rétrospective de 2023. Et pour ça, commençons par le plus évident :

Commercial

Le service trouve ses clients depuis quelques années déjà. Cette année, j’ai aidé 3 clients dont 2 récurrents et ce, pour un total de 8 missions.

En termes de Chiffre d’Affaires, j’ai rempli mon objectif annuel à la hauteur de 98%, donc on peut dire qu’il a été atteint. Je m’étais donné un objectif de CA ambitieux mais raisonnable au regard de ma situation : l’année 2022 fut celle du mi-temps de production client, 2023 celle du renforcement de mon activité. J’ai réalisé 70 jours de production supplémentaires et mon CA a pu prendre les +30% que je souhaitais.

Certifications

Deux certifications à mon actif pour cette année et non des moindres : la Certificate Kubernetes Administrator (ou CKA) en août et la Certificate Kubernetes Application Developer (ou CKAD) en novembre. Ça rassure les clients et ça m’apporte un recul non négligeable quand il s’agit de choisir telle ou telle solution. Les deux sont valables trois ans.

Formations

taxonomy de bloom

Les petites formations découvertes sont un format que j’apprécie particulièrement. Je les offre, c’est un juste retour des choses vu toutes celles auxquelles j’ai participé. Une nouvelle formation s’ajoute à la liste cette année : « Développement piloté par le comportement 101 - Le Gherkin comme levier de communication ET de qualité ».

En plus de ce format court, j’ai eu l’opportunité d’être formateur et cela m’a permis de rédiger 5 formations supplémentaires. Là où les formats courts s’attachent à ne pas trop dépasser l’heure, ces formations sont vraiment longues. Elles contiennent de l’étude en profondeur, des retours d’expérience et beaucoup de pratique :

  • CI/CD/CD, sur 2 jours ;
  • Docker, sur 2 jours ;
  • Git, sur 1 jour ;
  • GitOps, sur 2 jours ;
  • Kubernetes, sur 4 jours.

Point à noter en plus, j’ai tenté le format vidéo avec tout ce que ça implique en termes de montage, animation et fluidité. C’est encore en cours d’expérimentation, je ne sais pas encore ce que j’en ferai.

Communication

Ce que l’on conçoit bien s’énonce clairement, et les mots pour le dire arrivent aisément.

~ N. Boileau

C’est clairement la partie la plus délaissée. Écrire me prend beaucoup de temps et j’en ai manqué cette année. En plus, je suis pas le genre à me croire assez important pour publier quand je mange une glace #CaCestFait

De ce fait, peu de productions sont sorties de ce côté-là : seulement 2 billets sur le blog, 2 posts sur LinkedIn et 1 pouet sur Mastodon.

2024 dans le viseur

Pour l’année qui arrive, je me donne quatre objectifs, évidemment orthogonaux pour moi-même appliquer ce que je conseille à mes clients :

  1. Améliorer la communication autour de la valeur ajoutée de mon offre de service → KPI : 1 billet de blog par mois et autant sur les médias sociaux.
  2. Pérenniser encore davantage mon activité → KPIs : +20% de CA et plus de 3 clients.
  3. Passer une autre certification, de préférence sur le thème de l’observabilité → KPI : immédiat ;
  4. Prendre des vacances → KPI : 3 semaines vraiment OFF.

Cet ensemble d’objectifs est motivant mais accessible. Il demande un peu de boulot — surtout sur mes points faibles —, mais ce travail est nécessaire pour construire une activité plaisante et durable. Pour les mener à bien, je prépare depuis quelques mois déjà un outil qui permettra aux entreprises qui s’industrialisent de le faire à leur rythme, avec les bons critères et avec un ROI assuré. J’en parlerai davantage quand il sera opérationnel.

Billet un peu particulier cette fois-ci. Il n’a pas été question de technique, mais c’est un sujet que j’avais envie d’évoquer. On se retrouve l’année prochaine pour le bilan 2024.


Sources :


    Ce billet vous a plu ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour ne manquer aucun article (Si vous ne voyez pas le formulaire, désactivez temporairement uBlock).